Une nouvelle IA qui apprend à se servir de sa mémoire chez DeepMind

Posted by in BRÈVES DE CLAVIER

Mercredi, DeepMind a présenté sa nouvelle intelligence artificielle Differential Neural Computer ou DNS, une IA capable d’utiliser sa mémoire. Bon ça n’a pas l’air si extraordinaire dit comme ça.

Pourtant, si on se penche sur le fonctionnement d’une IA, c’est une véritable petite révolution. L’intelligence artificielle fonctionne aujourd’hui sur le modèle du deep learning. On reproduit le système neuronal humain pour que la machine puisse apprendre de ses erreurs pour réaliser une tache. Le problème c’est que les IA utilisant ce modèle ne peuvent pas réaliser une seconde tache sans supprimer la première.

Mais DNS est différent. Il est capable d’aller plonger dans ses souvenirs pour résoudre des problèmes complexes grâce à l’implantation d’un disque dur externe. Il peut ainsi chercher dans sa mémoire des solutions précédentes à appliquer à son présent problème.

Pour mieux comprendre, DeepMind a testé son IA sur un trajet de métro à Londres. L’itinéraire comportait plusieurs arrêts et changements et DNS devait trouver à quelle station le trajet se terminait.
Il a réussi haut la main.

Source

Rewind #5 Le genre humain face aux machines

Bonus track #5 RDV sur Caramail pour parler moralité, tofu et Tinder