Cweb Blog

Le genre humain face aux machines

Posted by in REWIND

La question du genre ne préoccupe pas seulement le pape mais aussi le milieu de la robotique. Pendant que certains créent des mondes virtuels ou se questionnent sur la sécurité de notre web, d’autres se préoccupent d’humaniser des machines pour qu’elles nous ressemblent, avec nos qualités et nos défauts.

Donner un sexe aux robots, la question mérite d’être posée

Le genre fait aujourd’hui débat et s’invite même dans la robotique. Plusieurs études montrent que l’humain à tendance à genrer les robots sans même s’en rendre compte.
Les astronautes de la NASA s’adressent par exemple à leur robot assistant en disant « lui » alors que le robot en question est d’un genre neutre. Valkyrie, le robot à l’apparence délibérément féminine qui sauve des vies humaines est pourtant perçue comme de sexe masculin car elle remplie des tâches associées généralement aux hommes (pompiers, sauveteurs).
La question de l’apparence des futurs robots qui nous assisterons au quotidien est primordiale car cela crée du lien. Nous avons tendance à plus faire confiance à une figure féminine. À l’inverse, un robot à l’apparence très masculine nous renvoie vers les représentation des films de science-fiction, où la machine est hostile à l’homme (Terminator, iRobot, etc.) et donc, nous avons plus tendance à être sur nos gardes en présence de robots mâles.
Reste que la question du masculin/féminin reste centrale pour l’être humain et pour le robot.
// LIRE REWIND #5