Cweb Blog

Yahoo surveille et Google rêve

Posted by in BRÈVES DE CLAVIER

Yahoo enchaîne les scandales : après le piratage vient la surveillance. Pendant ce temps, Google rêve éveillé et Facebook se lance dans la vente avec quelques ratés.

Yahoo surveille les comptes de ses utilisateurs pour le gouvernement américain

Yahoo s’enfonce un peu plus dans la tourmente. Selon Reuters, un système ayant pour but de filtrer la pornographie, les spams et les malwares dans les emails de ses utilisateurs servirait en fait d’outil de surveillance pour le compte du gouvernement américain. Le Département de la justice a ordonné à Yahoo de mettre en place ce filtre par lequel le FBI a accès aux emails. Cela relance encore le débat entre surveillance et respect de la vie privée, un débat sans fin sur la toile.
Yahoo dément surveiller ses utilisateurs aujourd’hui mais rien ne prouve que ce n’était pas le cas par le passé. Un cadre de la firme explique également que Marissa Mayer cultive un véritable culte du secret autour de la stratégie de l’entreprise en matière de sécurité informatique.
À noter également que l’Union européenne pourrait se pencher sérieusement sur le cas Yahoo même s’il est très présomptueux d’envisager une quelconque sanction.
// LIRE LES BRÈVES DE CLAVIER #5

Piratage ou partenariat, l’union fait la force

Posted by in BRÈVES DE CLAVIER

Que ce soit pour protéger l’intelligence artificielle des esprits malins ou pour se venger en masse de ce pauvre Brian Krebs, l’union fait la force cette semaine dans les Brèves de clavier.

Les géants du web s’unissent pour protéger l’intelligence artificielle

Un super partenariat a vu le jour pour éviter que l’intelligence artificielle ne tombe entre de mauvaises mains. Et la liste des entreprises qui se sont engagées est assez impressionnante : Alphabet et DeepMind (Google), Microsoft, Amazon, IBM, Facebook notamment. Apple reste absent même s’ils se disent « enthousiastes » pour le projet. Il faut dire que la firme à la pomme reste toujours en retard dans le secteur de l’intelligence artificielle. Le consortium s’appelle Partnership on Artificial Intelligence to Benefit People and Society et veulent publier le résultat de leurs recherches sous format open source. De la transparence et de l’éthique alors que ces entreprises sont toutes concurrentes, l’initiative semble prometteuse.
// LIRE LES BRÈVES DE CLAVIER #4